L'île des Essarts

L'île des Essarts



Le cargo des Essarts (Iddesleigh)

Épave de l'Iddesleigh
Dimensions : 50-100m
Profondeur mini : ~5m
Position (WGS84) : N49°20,952', W00°21,840'
Précision de la localisation : inférieure à 10m

Bien que connue de tous les pêcheurs des alentours, cette épave n'est pas répertoriée par le SHOM. Cela la rend donc particulièrement attrayante pour tous les aventuriers intrépides qui veulent visiter une épave « inconnue ». Il s'agit en fait des restes du cargo Iddesleigh qui fut coulé par un sous-marin allemand "Marder" dans la nuit du 16 au 17 août 1944. Les Ponts et Chaussées du Calvados on enlevé l'épave en 1954, mais on laissé la partie basse de la coque sur place, ainsi que quelques morceaux divers. Moins belle que les autres épaves de la rade de Caen ou d'Arromanches, elle est tout de même très intéressante pour le débutant : peu profonde, sans filet accroché et avec une visibilité régulièrement supérieure à 2m, c'est un bon point de départ. On trouve sur cette épave du bar, du mulet et plus rarement du lieu. Vous ne croiserez probablement pas de gros spécimens ici. C'est une épave très fréquentée, en particulier à basse mer, et il est difficile d'y placer plus de deux embarcations. Seuls les lève-tôt pourrons en profiter.



La pointe des Essarts

Prodondeur mini : ~4m
Position (WGS84) : N49°21,712', W00°22,072'
Précision de la localisation : 100m

C'est la zone la plus fréquentée de l'île des Essarts. Exposée au courant et avec un relief de roche intéressant, elle est propice au bar. L'agachon est la technique qui convient le mieux à cette zone. On peut aussi pratiquer la pêche à la dérive, mais par fort coefficient, le courant est tellement important qu'il est impossible de s'accrocher aux rochers du fond.



Les champs de sargasses

Prodondeur mini : ~2m
Liens : [1] [2] [3]

Les sargasses, appelées communément « algues japonaises », sont de grandes algues qui apparaissent au début de l'été et disparaissent durant l'automne. Elles se développent à une vitesse fulgurante jusqu'à d'atteindre plusieurs mètres de long à la fin du mois d'août. Elles forment un terrain de chasse très prisé des bars. Il n'est pas rare de pouvoir pêcher de beaux bars de plusieurs kilos dans à peine 3 ou 4 mètres d'eau. Cette zone de sargasses au sud est de l'île des Essarts présente en plus le gros avantage d'être relativement abritée du courant, ce qui permet de prolonger les parties de pêche. A basse mer, il est possible de rejoindre cette zone sans bateau avec une planche ou une bouée de pêche sous-marine. Dans ce cas, mieux vaut ne pas lésiner sur l'équipement de signalisation car le trafic maritime de loisir est important le long de la côte.