Chasse sur epave avec gros coeff

Toutes vos questions sur les épaves normandes : histoire, position, profondeur, etc.
Règles du forum
Bienvenue dans le forum de la vache sous-marine.
Si vous êtes un nouveau venu, merci de lire la charte d'utilisation.
Avatar de l’utilisateur
kilowa
Poiré
Messages : 453
Inscription : 11 mars 2007, 18:57
Localisation : Blainville sur Orne

Chasse sur epave avec gros coeff

Message par kilowa »

Plusieurs questions me trottent dans la tete...

Pensez vous qu'il soit jouable de faire l'etale samedi matin avec un coeff 111 ? Si oui combien de temps va durer l'étale ? 20 min ?

Par ailleurs quel décalage comptez vous pour chasser sur les epaves de lion et luc par rapport aux horaires de ouistreham ou courseulles ?

Merci de vos lumières
Avatar de l’utilisateur
david
Calvados
Messages : 1956
Inscription : 01 oct. 2006, 10:29
Localisation : May sur orne(Caen)

Re: Chasse sur epave avec gros coeff

Message par david »

Je ne peux pas te dire grand chose au sujet du décalage de l'horaire
Mais avec un coef de 111 c'est chaud. déja avec des petits coef ca pousse quand meme alors la j'imagine pas 2 apnée et aprés :tchernobyl: :tchernobyl:

Si tu essai tu nous tiens au jus... ca m'interresse :emaildiamant:
La vie passe vite c'est comme une marée alors profitons en!
Avatar de l’utilisateur
JayJay
Calvados 10 ans d'âge
Messages : 2808
Inscription : 20 juin 2005, 12:19
Localisation : St André/Orne & Arromanches

Re: Chasse sur epave avec gros coeff

Message par JayJay »

Pour avoir fait une épave avec Ronan et Olive récement sur Arromanches, il n'y avait pas un gros coef mais on dérivait déjà pas mal dès la renverse !

Maintenant, je suis encore loin :mrgreen: d'être un spécialiste de cette pêche mais il y a sur le forum de grand spécialiste et eux pourront te donner des infos bcp plus précises :supertop:

Mais perso, 111 de coef pour une épave :iii: :lol:

A la prochaine Mathieu :wink:
Avatar de l’utilisateur
Ronan
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 6457
Inscription : 25 juin 2004, 22:45
Localisation : Toulouse, Occitanie
Contact :

Re: Chasse sur epave avec gros coeff

Message par Ronan »

Par très gros coefficient, tu peux ne pas avoir d'étale du tout ! Le courant peut faiblir et tourner autour de l'épave sans jamais vraiment s'annuler. L'étale sera courte et tu plongeras de toute façon une bonne partie du temps dans le jus.

Ce a quoi il faut faire gaffe :
- Assure toi que ton mouillage tient une forte traction car si il dérape, il va s'accrocher sur l'épave. En fin de chasse, fatigué avec le courant qui a repris, ce n'est pas une bonne idée d'aller le rechercher.
- Un gros coefficients est souvent synonyme de mauvaise visi, tout au moins plus mauvaise qu'en morte eaux ...

Pour finir, les heures d'étales sont souvent décalées par rapport aux heures de pleine/basse mer, mais ce décalage dépend de la structure géographique des lieux. Autrement dit de l'épave. Par exemple, de mémoire, pour le fantôme étale~=basse mer. Par contre pour le cargo, l'étale peut-être avant la pleine mer ! Quand je ne connais pas une épave, je me pointe environs 45 minutes avant l'étale. Au pire, j'attends 1h30 si vraiment je me suis planté.

Je pense qu'il faut le faire au moins une fois pour se rendre compte par soi-même, mais ne t'attends pas à une sortie miraculeuse.
Homme sandwich officiel du team Ploufix™ (yeah ! C'est mieux que de dire "équipe" ... US rulezzzz !)
Image
Avatar de l’utilisateur
marsouin
Calvados
Messages : 1860
Inscription : 22 août 2005, 16:25

Re: Chasse sur epave avec gros coeff

Message par marsouin »

je sais que mes constatations ne sont pas une valeur ferme et définitive, mais les gros coefs (> 95 ) entraine du movais temps : vent, pluie, temps très instable.

La lune a beaucoup d'impacte à cet instant : -- ATTENTION :!: :!: :!:
luc
Poiré
Messages : 626
Inscription : 08 nov. 2005, 15:12
Localisation : Seine et marne ... pas pour trop longtemps j'espère

Re: Chasse sur epave avec gros coeff

Message par luc »

Ronan a écrit :Par très gros coefficient, tu peux ne pas avoir d'étale du tout ! Le courant peut faiblir et tourner autour de l'épave sans jamais vraiment s'annuler. L'étale sera courte et tu plongeras de toute façon une bonne partie du temps dans le jus.

Ce a quoi il faut faire gaffe :
- Assure toi que ton mouillage tient une forte traction car si il dérape, il va s'accrocher sur l'épave. En fin de chasse, fatigué avec le courant qui a repris, ce n'est pas une bonne idée d'aller le rechercher.
- Un gros coefficients est souvent synonyme de mauvaise visi, tout au moins plus mauvaise qu'en morte eaux ...

Pour finir, les heures d'étales sont souvent décalées par rapport aux heures de pleine/basse mer, mais ce décalage dépend de la structure géographique des lieux. Autrement dit de l'épave. Par exemple, de mémoire, pour le fantôme étale~=basse mer. Par contre pour le cargo, l'étale peut-être avant la pleine mer ! Quand je ne connais pas une épave, je me pointe environs 45 minutes avant l'étale. Au pire, j'attends 1h30 si vraiment je me suis planté.

Je pense qu'il faut le faire au moins une fois pour se rendre compte par soi-même, mais ne t'attends pas à une sortie miraculeuse.
Si je puis rajouter un commentaire à ta très juste synthèse, la grande difficulté réside dans l'impossibilité de rester en place sans dérive excessive.
Il est conseillé dans ces conditions de maintenir quelqu'un à bord du boat.

Passer une certaine force de courant il ne faut pas ancrer le boat mais pécher l'épave en dérive ce qui implique de maitriser cette autre technique, que la zone soit dégagé de tout filet ou autre accroche, surtout de connaitre un minimum l'épave et d'avoir de la réserve physique ...

Tout est possible juste une question de moyen, de connaissance, de capacité ... ou d'inconscience 8)
Le Bar a tteint
<°)))))>{ >°)>>>>{ <---------- O---------o-------/
Répondre